Nouvelles
PUBLIÉ SUR mercredi, 28.09.2016 / 14 h 42 HE

Les Canadiens se sont entraînés mercredi matin au Complexe sportif Bell de Brossard, au lendemain d’un gain de 5 à 2 face aux Capitals de Washington. Dans la victoire, Nathan Beaulieu s’est particulièrement distingué en inscrivant son nom à quatre reprises sur la feuille de pointage (1B-3A).

Le groupe A a sauté sur la glace en premier, alors que le groupe B a suivi vers midi.

Mikhail Sergachev, qui s’était blessé au haut du corps lors du dernier match du Tournoi des recrues, était de retour à l’entraînement avec ses coéquipiers du groupe A. Le défenseur repêché au premier tour lors du dernier repêchage avait reçu le feu vert des médecins pour s’entraîner avec contacts la veille.

Après l’entraînement, Michel Therrien a indiqué que Sergachev avait de bonnes chances de disputer la rencontre de jeudi face aux Sénateurs.

Trios et duos à l’entraînement du groupe A:

Max Pacioretty - Alex Galchenyuk - Brendan Gallagher

Artturi Lehkonen - Tomas Plekanec - Chirs Terry

Daniel Carr - David Desharnais - Sven Andrighetto

Bobby Farnham - Jacob De La Rose - Nikita Scherbak

Jeff Petry - Zach Redmond

Mikhail Sergachev - Mark Barberio

Joel Hanley - Noah Juulsen

Yury Alexandrov - Josuah Didier

|
|
|
PUBLIÉ SUR mardi, 27.09.2016 / 13 h 49 HE

- Le Tricolore s’est entraîné mardi matin au Complexe Sportif Bell de Brossard, au lendemain d’une défaite de 3 à 2 face aux Devils du New Jersey en ouverture du calendrier des matchs préparatoires.

- Michel Therrien utilisera son deuxième groupe pour la rencontre, c’est donc dire qu’aucun des joueurs qui étaient en uniforme lundi soir ne le sera mardi.

- Parmi les 20 nouveaux joueurs dans l’alignement, on retrouve Andrew Shaw et Alexander Radulov, tous deux acquis cet été par le Tricolore, qui disputeront un premier vrai match devant leurs nouveaux partisans.

« L’atmosphère au Centre Bell est simplement incroyable, toute la ville est derrière toi et te supporte. C’est très plaisant de jouer dans ce genre de conditions», de dire Shaw, qui sera utilisé à la droite de Brian Flynn et Alexander Radulov face aux Capitals. «Il [Radulov] est compétitif, il travaille fort, il aime jouer. Il est tellement patient avec la rondelle, il fait des beaux jeux. Je suis très heureux de l’avoir dans notre équipe.»

L’attaquant russe avait lui aussi des bons mots pour ses compagnons de trio.

«Ce sont des bons gars, ils travaillent fort, c’est la chose la plus importante. Ils n’ont pas peur d’aller dans les coins et devant le filet. Je vais faire la même chose», d’indiquer Radulov. «Nous n’avons pas la chimie que nous voulons pour l’instant parce que ça fait une semaine que le camp est commencé, mais nous voulons travailler fort, patiner, jouer dur et envoyer la rondelle au filet. C’est ce que nous allons faire ce soir.»

- Deux visages familiers étaient de retour dans le vestiaire du Tricolore mardi matin, soit ceux de Max Pacioretty et Tomas Plekanec, de retour de Toronto pour la Coupe du monde.

«C’était une bonne expérience. Évidemment, nous n’avons pas obtenu le résultat souhaité. C’était comme entrer en séries éliminatoires dès le début», d’indiquer Pacioretty, qui a vu son équipe être éliminée du tournoi après la défaite face au Canada mardi dernier. «C’était un rythme très rapide et plaisant à jouer.»

Un rythme un peu plus intense que ce à quoi ils sont habitués pour du hockey de septembre.

«Ça nous met assurément un peu plus en forme. La vitesse est là. On ressent évidemment un peu plus les petits bobos quand tu joues comme ça aussi tôt dans la saison, mais c’est un bon début et ça augure bien pour le reste du camp», d’assurer le capitaine, qui pourrait voir de l’action jeudi face aux Sénateurs d’Ottawa, si tout va bien. «Je suis très content de la façon dont je patinais à la Coupe du monde. C’est un aspect de mon jeu sur lequel je compte beaucoup, donc je me sens bien.»

Si Pacioretty est heureux de retrouver ses coéquipiers, c’est aussi le cas à l’inverse.

«C’est bien de le revoir, c’est un chic type», de souligner Shaw. «C’est un de ces leaders desquels tu veux apprendre. Tu peux voir qu’il est aussi le genre de gars à vouloir apprendre des autres. Il veut pousser ses coéquipiers au maximum et rendre l’équipe meilleure.»

- Charles Hudon a avoué être plus calme que par le passé durant le camp d’entraînement lorsqu’il a rencontré les médias après l’entraînement matinal. Le Québécois devrait être utilisé à la droite de Michael McCarron et Stefan Matteau mardi soir face aux Capitals.

«Je me sens plus à l’aise sur la patinoire, j’ai moins de stress. Mes faits et gestes sont regardés, mais je me sens moins surveillé, je me sens plus dans ma bulle que par le passé», de confier Hudon. «Oui, les dirigeants nous observent pendant les pratiques, mais je serre moins mon bâton dans mes mains.»

«C’est quand même le premier match de ma saison, il faut que je sois prêt. Tout ce que j’ai appris dans le gymnase cet été, je dois le mettre en application sur la glace», de poursuivre l’attaquant. «Je dois travailler fort et continuer à faire ce que je fais de bien depuis le début le camp.»

|
|
|
PUBLIÉ SUR lundi, 26.09.2016 / 13 h 00 HE

- Les Canadiens se sont entraînés lundi matin au Complexe sportif Bell de Brossard en prévision de l’affrontement du soir face aux Devils du New Jersey, le premier du calendrier préparatoire.

- Voici les trios d’attaquants et duos de défenseurs probables pour la rencontre:

Brendan Gallagher - Alex Galchenyuk - Artturi Lehkonen

Sven Andrighetto - David Desharnais - Daniel Carr

Markus Eisenschmid - Daniel Audette - Nikita Scherbak

Bobby Farnham - Jacob De La Rose - Chris Terry

Jeff Petry - Mark Barberio

Yury Alexandrov - Zach Redmond

Joel Hanley - Noah Juulsen

Mike Condon

Charlie Lindgren

- Daniel Audette disputera donc un premier vrai match devant les partisans montréalais, après avoir fait son baptême du Centre Bell dimanche à l’occasion du match intra-équipe Rouges contre Blancs.

«Je vais être un peu nerveux c’est sûr, mais je me suis habitué avec le match intra-équipe hier, c’était une première expérience au Centre Bell. J’ai très hâte à ce soir», a indiqué Audette, qui s’attend à recevoir un coup de fil de son père Donald, qui a lui-même porté les couleurs du Tricolore entre 2002 et 2004, avant d’enfiler ses patins. «Il va me dire de jouer mon jeu, de faire les choses avec lesquelles je suis le plus à l’aise.»

Ayant passé par là il y a quelques années, Alex Galchenyuk avait lui aussi quelques conseils pour les jeunes comme Audette qui feront leur début dans le temple du hockey.

«Je crois que la chose la plus importante, c’est de bâtir sur cette énergie. Je me rappelerai toujours la première fois où j’ai patiné au Centre Bell, c’était vraiment spécial, je ne l’oublierai jamais», s’est souvenu Galchenyuk, qui a quant à lui foulé la glace du Centre Bell pour la première fois lors de la saison écourtée à l’hiver 2013. «Il ne faut pas être intimidé par la foule, il faut l’utiliser à notre avantage et avoir du plaisir avec. C’est la LNH. C’est le Centre Bell, à Montréal. Profitez-en.»

- Après trois matchs simulés en autant de jours, le temps est venu de passer aux choses plus sérieuses, est d’avis Mark Barberio, qui formera «le duo des vétérans» avec Jeff Petry lundi soir.

«Les matchs intra-équipe ont été quand même intenses, mais tout le monde a hâte de jouer un vrai match», a indiqué Barberio, heureux de retrouver son collègue américain comme partenaire à la ligne bleue. «Jeff a une bonne tête de hockey, il bouge vraiment bien la rondelle. Il rend la vie facile à son coéquipier et je suis content de jouer avec lui, j’espère en profiter.»

Même s’il a une année expérience dans la LNH de plus derrière la cravate qu’à pareille date l’an dernier, le défenseur québécois ne prend rien pour acquis à l’aube de la nouvelle saison.

«Ma mentalité par rapport à l’an passé n’a pas changé, je veux toujours laisser une bonne impression à la direction et continuer de m’améliorer», a déclaré l’arrière, qui a décidé de parapher une nouvelle entente avec le Tricolore durant l’été, même si aucun poste régulier ne lui était garanti. «C’est Montréal, c’est dur de dire non à un club avec autant d’histoire. Je pense qu’on a de très bonnes chances de faire quelque chose de spécial ici. J’aime les changements qui ont été apportés l’an dernier et à voir Carey Price en ce moment à la Coupe du monde, il n’y a pas de doute qu’il est en forme.»

- Ayant disputé plus de la moitié de la saison régulière avec le grand club en 2015-2016, Sven Andrighetto se dit prêt pour un poste à temps plein.

«J’ai pris beaucoup d’expérience la saison dernière. Lorsque je suis arrivé au camp l’an dernier, je n’avais que 10 matchs d’expérience dans la LNH. Aujourd’hui, j’en ai 56. Avec l’expérience vient la confiance. C’est certainement quelque chose que je peux utiliser dans mon jeu», a assuré l’attaquant suisse, qui a trouvé le fond du filet à sept reprises l’hiver dernier. «Je connais mon rôle, je sais ce que j’ai à faire, je me concentre sur les choses que j’ai à faire. La constance est la clé.»

Andrighetto sera utilisé à la gauche de Desharnais et Carr lundi, deux joueurs qu’il connait bien.

«J’ai joué pas mal avec David la saison dernière. Il lit tellement bien le jeu. Il sait te trouver sur la glace. C’est tellement facile jouer avec lui. Je dois seulement me libérer pour lui», a expliqué le Suisse. «Pour ce qui est de Daniel, j’ai joué avec lui il y a deux ans à Hamilton, l’an dernier à St-John’s et même ici à Montréal pendant quelques matchs. On se connait bien.»

|
|
|
PUBLIÉ SUR samedi, 24.09.2016 / 23 h 30 HE

Carey Price a stoppé 31 tirs dans la victoire de 5 à 3 du Canada face à la Russie en demi-finale de la Coupe du Monde du hockey samedi soir à Toronto.

La troupe de Mike Babcock avance ainsi à la finale, qui sera disputée au format deux de trois, contre le vainqueur du match Europe contre Suède. La finale se mettra en branle mardi soir au Air Canada Centre.

Sidney Crosby a ouvert la marque pour Équipe Canada avec le seul filet de la première période, avant que Nikita Kucherov et Evgeny Kuznetsov ne donnent l’avance aux Russes au deuxième vingt. Brad Marchand a ramené tout le monde à la case départ 72 secondes après le but de Kuznetsov. Après deux périodes de jouées, les deux équipes étaient nez-à-nez.

Marchand, avec son deuxième du match, Corey Perry et John Tavares ont tous déjoué Sergei Bobrovsky dans les dix premières minutes de la troisième période, pour permettre aux Canadiens de prendre une avance de 5 à 2.

Artemi Panarin a inscrit le troisième but des Russes avec neuf secondes à faire au match.

Pour sa part, Shea Weber a été l’homme le plus utilisé du côté des Canadiens, enregistrant 22:41 minutes de temps de glace. Il a appliqué six mises en échec en plus de terminer la rencontre avec un différentiel de plus-3.

Les défenseurs Andrei Markov et Alexei Emelin ont été blanchis de la feuille de pointage du côté des Russes.

|
|
|
PUBLIÉ SUR mardi, 20.09.2016 / 23 h 00 HE

Canada 4 vs. États-Unis 2

Le Canada s’est qualifié pour les demi-finales de la Coupe du monde, mardi soir, en l’emportant 4 à 2 sur les États-Unis.

Carey Price a de nouveau été solide devant le filet des Canadiens, stoppant 29 des 31 lancers dirigés vers lui. Lorsqu’il a cédé face à Ryan McDonagh en début de première période, Price a vu sa séquence de jeu sans allouer de but pour l’Unifolié prendre fin à 228:41, séquence qui avait débuté lors des Jeux olympiques de Sotchi.

De son côté, Max Pacioretty a été victime d’un revirement en début de partie qui a mené au premier but du Canada. Le capitaine d Tricolore n’a été utilisé que durant 11:34, décochant un tir en direction de Price.

Avec cette victoire canadienne, les Américains et les Tchèques ont été éliminés du tournoi. L’entraîneur-chef Mike Babcock a confirmé que Price obtiendra une soirée de congé face à l’équipe d’Europe mercredi soir. De leur côté, Max Pacioretty et Tomas Plekanec s’affronteront jeudi soir, au Air Canada Centre.

|
|
|
PUBLIÉ SUR lundi, 19.09.2016 / 23 h 00 HE

République tchèque 2 vs. Europe 3 (prol.)

Malgré le fait d’être revenue de l’arrière à deux reprises au cours de la rencontre, la République tchèque s’est finalement inclinée par la marque de 3 à 2 en prolongation face à l’équipe d’Europe, lundi.

Tomas Plekanec a été blanchi de la feuille de pointage, distribuant deux mises en échec et remportant 39 % de ses mises en jeu en 19:07 d’utilisation.

Les Tchèques compléteront leur ronde préliminaire jeudi face aux États-Unis et Max Pacioretty.

Russie 4 vs. Amérique du Nord 3

Après avoir alloué le premier but de la partie en première période, la Russie a trouvé le fond du filet à quatre reprises en l’espace de 6:14 avant de l’emporter éventuellement par la marque de 4 à 3 sur l’équipe d’Amérique du Nord, lundi soir.

De nouveau réunis à la ligne bleue, Andrei Markov et Alexei Emelin ont été solides devant Sergei Bobrovsky, terminant chacun avec un différentiel positif en 17:12 et 16:19 de temps de jeu respectivement. Fidèle à son habitude, Emelin a fait sentir sa présence en distribuant cinq mises en échec durant le match, un sommet du côté des deux équipes.

En l’emportant lundi soir, les Russes ont rejoint les Nord-Américains au deuxième rang du Groupe B. Ils tenteront de se qualifier pour les demi-finales jeudi alors qu’ils se frotteront à la Finlande.

|
|
|
PUBLIÉ SUR dimanche, 18.09.2016 / 18 h 24 HE

Russie 1 vs. Suède 2

Les défenseurs Alexei Emelin et Andrei Markov étaient en action dimanche au Air Canada Centre, dans le cadre de la Coupe du monde de hockey 2016. Ils ont tous deux obtenu deux tirs au but dans la défaite de leur formation, disputant respectivement 15 :28 et 15 :39 de temps de jeu. Le prochain match de la Russie a lieu lundi contre la formation de l’Amérique du Nord.

|
|
|
PUBLIÉ SUR dimanche, 18.09.2016 / 16 h 30 HE

Les espoirs du Tricolore se sont inclinés par la marque de 6 à 3 dans le dernier match du Tournoi des recrues, dimanche après-midi contre Ottawa.

Ils concluent ainsi le tournoi avec une fiche d’une victoire et deux défaites.

Mikhail Sergachev s’est illustré à deux reprises en première période, tout d’abord en servant une mise en échec percutante à Ryan Graham, alors que celui-ci tentait de déborder le défenseur russe le long de la bande.

Le premier choix au dernier repêchage a ensuite permis aux siens d’ouvrir la marque, en traversant d’un bout à l’autre de la patinoire avant de remettre à Daniel Audette laissé seul devant le filet. Celui-ci inscrivait ainsi le premier but du match pour une deuxième journée consécutive.

Les Sénateurs ont toutefois répliqué moins d’une minute plus tard, par l’entremise de Francis Perron. La marque était de 1 à 1 après 20 minutes de jeu.

La deuxième période a donné lieu à un festival offensif, alors que cinq buts ont été inscrits au total.

Les Sénateurs ont tout d’abord pris les devants pour la première fois dans le match grâce au but de Nick Paul avec l’avantage d’un homme.

La combinaison Sergachev-Audette a ensuite récidivé quelques instants plus tard pour créer l’égalité, aussi en avantage numérique. Posté devant le filet, Audette a redirigé le tir-passe de Sergachev pour inscrire son deuxième de la rencontre.

Sergachev a toutefois dû retraiter au vestiaire après avoir été frappé durement le long de la bande en milieu de période. Il n’est pas revenu au jeu par la suite.

Les Sénateurs ont inscrit deux autres filets pour prendre une avance de 4 à 2, avant de voir Matthew Bradley réduire l’écart à un but en fin d’engagement.

Nick Paul a redonné une priorité de deux buts aux Sénateurs en début de troisième période, puis Gabriel Gagné a fait 6 à 3 quelques minutes plus tard.

Après une journée de congé lundi, le camp des recrues se poursuivra mardi au Complexe sportif Bell de Brossard.

|
|
|
PUBLIÉ SUR samedi, 17.09.2016 / 23 h 00 HE
USA 0 vs. Europe 3

L’équipe américaine a été surprise en lever de rideau de la Coupe du monde de hockey 2016, alors qu’ils se sont inclinés par la marque de 3 à 0 face à l’équipe européenne. Les Américains ont dirigé 35 tirs vers le filet défendu par Jaroslav Halak.

Dans la défaite, Max Pacioretty a obtenu trois tirs au but en plus de disputer un peu plus de 14 minutes de temps de jeu.

République tchèque 0 vs. Canada 6

Les hommes de Mike Babcock ont donné le ton samedi soir au Air Canada Centre, défaisant facilement la République tchèque par la marque de 6 à 0.

À son premier départ officiel du tournoi, Carey Price a été sans faille, stoppant les 27 tirs dirigés vers sa cage.

Le défenseur Shea Weber a obtenu trois tirs au but, en plus de dépasser le cap des 20 minutes de temps de jeu, étant le deuxième joueur le plus utilisé pour le Canada, devancé seulement par Drew Doughty.

Dans le clan de la République tchèque, Tomas Plekanec a disputé 19 :49 de temps de jeu, incluant 4:18 en avantage numérique.

|
|
|
PUBLIÉ SUR samedi, 17.09.2016 / 22 h 00 HE



Le Tricolore est revenu de l’arrière pour forcer l’égalité en troisième période, mais a dû s’avouer vaincu par la marque de 4 à 3 quand les Leafs ont marqué avec moins de deux minutes à faire au match.

Les Canadiens présentent ainsi une fiche de 1-1 depuis le début du Tournoi des recrues à London. Le dernier match aura lieu dimanche après-midi face aux Sénateurs d’Ottawa.

Daniel Audette a ouvert la marque après cinq minutes au premier vingt en profitant d’un beau jeu de William Bitten. Patient en entrée de zone, Bitten a servi un passe parfaite à Audette qui a décoché sur réception et déjoué le gardien Antoine Bibeau du côté du bloqueur. Le défenseur Victor Mete a également obtenu une mention d’aide sur le but.

Keaton Middleton a ramené tout le monde à la case départ en fin d’engagement lorsque son tir de la ligne bleue a trompé la vigilance du gardien Zachary Fucale.

Les Leafs ont pris l’avance en deuxième moitié du second engagement lorsque Tony Cameranesi a récupéré son propre rebond devant Fucale. Tobias Lindberg a doublé l’avance des siens quelques minutes plus tard.

Les Canadiens ont réduit l’écart à 3 à 2 en milieu de troisième période alors qu’ils avaient l’avantage d’un homme quand Artturi Lehkonen a fait dévier le tir de la pointe de Victor Mete.

De retour en avantage numérique cinq minutes plus tard, le Tricolore a créé l’égalité grâce à Michael McCarron qui s’est servi de sa grande portée pour marquer du revers. Scherbak - son deuxième point de la soirée - et le gardien Fucale ont obtenu les mentions d’aide.

Andrew Nielsen a toutefois répliqué avec 1:36 à faire au cadran et les Leafs ont gardé cette avance jusqu’à la fin.

|
|
|