Nouvelles
PUBLIÉ SUR vendredi, 16.09.2016 / 12 h 30 HE

- Après leur arrivée à London jeudi soir pour le Tournoi des recrues 2016, les espoirs du Tricolore ont sauté sur la glace vendredi matin en préparation de l’affrontement face aux recrues des Penguins en l’après-midi (15h30). Il s’agira de la première des trois rencontres du tournoi, disputé au cours de la fin de semaine.

- Le premier trio du Tricolore sera composé d’Artturi Lehkonen, Michael McCarron et Nikita Scherbak, tandis que Mikhail Sergachev et Noah Juulsen formeront la première paire à l’arrière. Charlie Lindgren obtiendra le départ devant le filet et sera secondé par Zachary Fucale.

- Il s’agira d’un match spécial pour McCarron, ancien membre des Knights de London (OHL), qui s’entraîne également au Budweiser Gardens durant la saison morte.

« Je m’ennuie vraiment de cette place. J’ai la chance de m’entraîner ici durant l’été. Chaque fois que je viens ici, c’est spécial. Ça me fait penser à mes années au niveau junior avec les Knights. C’est une ville très spéciale », de partager McCarron, qui a disputé 91 rencontres avec les Knights durant les saisons 2013-2014 et 2014-2015, amassant 36 buts et 75 points. « J’ai de la famille et des amis que j’ai rencontrés ici qui seront au match. Je suis fébrile à l’idée de jouer devant cette foule à nouveau. »

Le défenseur Victor Mete, qui évolue actuellement pour les Knights, ressent exactement la même chose. Comme McCarron, le natif de Woodbridge et choix de quatrième ronde des Canadiens au dernier repêchage à Buffalo, est impatient d’avoir sa chance devant une foule qu’il connait très bien.

« Ça va être bruyant et plein à craquer, comme un match des Knights – spécialement contre les Leafs [samedi soir] », d’affirmer Mete.

- Daniel Audette entend faire bonne impression au tournoi devant la haute direction du Tricolore. L’attaquant repêché en 2014 affirme que l’expérience du passé lui servira pour les matchs de la fin de semaine.

« J'arrive ici avec plus de confiance, je sais à quoi m'attendre. Je peux jouer plus mon jeu et faire ce que j'aimerais faire sur la glace », d’affirmer le joueur de centre de 20 ans, qui a terminé la saison à St-John’s en avril dernier après l’élimination du Phoenix de Sherbrooke dans la LHJMQ. « L'année dernière en arrivant à ce même camp, je me suis mis beaucoup de pression et ça ne s'est pas passé comme je l'aurais souhaité. Cette année j'arrive ici pour m’amuser et montrer ce que je suis capable de faire. »

Alignement probable vs. Pittsburgh

Artturi LehkonenMichael McCarronNikita Scherbak

Jeremiah AddisonDaniel AudetteWilliam Bitten

Michael PezzettaMatthew BradleyJeremy Gregoire

Giovanni Fiore – Markus Eisenschmid – Petrus Palmu

Mikhail SergachevNoah Juulsen

Simon BourqueRyan Johnston

Thomas Parisi – Brett Lernout

Charlie Lindgren

Zachary Fucale

|
|
|
PUBLIÉ SUR jeudi, 15.09.2016 / 15 h 10 HE

BROSSARD – L’édition 2016 du camp des recrues des Canadiens a débuté jeudi, à Brossard. Vingt-sept joueurs se sont présentés au Complexe sportif Bell pour subir leurs tests médicaux en matinée avant de prendre part à une première séance d’entraînement sur glace en début d’après-midi.

- Plusieurs des jeunes présents en étaient à une première participation au camp des recrues de l’équipe, dont Mikhail Sergachev, qui a été repêché en première ronde par le Tricolore au mois de juin. Si beaucoup d’espoirs ont été placés sur lui depuis sa sélection il y a quelques mois, le jeune défenseur russe préfère prendre une journée à la fois et ne pas regarder trop loin.

« Aujourd’hui était une bonne journée où nous avons beaucoup patiné et pratiquer plusieurs exercices. Je pense avant tout à jouer au tournoi des recrues pour me comparer aux autres joueurs présents. Je veux montrer mon savoir-faire aux entraîneurs et aux dirigeants. C’est mon but premier », a laissé entendre Sergachev au terme de la première journée du camp des recrues.

- Si Sergachev et les autres joueurs provenant de la cuvée 2016 en seront à leur première expérience à ce camp, d’autres comme Michael McCarron sont des habitués. Âgé maintenant de 21 ans, le choix de première ronde du Tricolore en 2013, qui a également eu son premier avant-goût à la LNH l’an dernier, comprend son rôle de jeune vétéran. C’est pourquoi qu’en plus de vouloir impressionner les dirigeants des Canadiens au cours des prochains jours, il sera également là pour prodiguer ses conseils à ses plus jeunes coéquipiers.

« C’est drôle parce que tous ces jeunes sont venus me voir et m’ont posé plein de questions. Je suis content qu’ils le font parce que quand c’était moi la recrue, j’étais gêné d’aller voir des gars comme [Nathan] Beaulieu et [Louis] Leblanc », admet McCarron, qui a disputé 20 rencontres dans la LNH la saison dernière. « Cet été je me suis concentré sur mon corps afin d’être prêt pour un calendrier de 82 matchs. C’était très exigeant et demandant. J’ai manqué d’essence dans le réservoir en fin de campagne et je me suis assuré que ça ne se reproduirait plus. Je suis prêt à commencer. »

- Provenant aussi de la cuvée 2013, Artturi Lehkonen était un joueur très attendu au terme de la première journée du camp. Après avoir paraphé son premier contrat professionnel en mai dernier, l’attaquant de 21 ans qui a fait fureur en Suède la saison dernière – établissant notamment une nouvelle marque pour le plus de buts en séries éliminatoires – souhaite utiliser le camp des recrues comme tremplin vers un futur poste dans la LNH à Montréal cette année.

« J’ai hâte de montrer que je suis capable de jouer une patinoire de nord-américaine. Je sais que c’est beaucoup plus petit qu’en Europe. Je suis venu ici pour montrer ce que je sais faire », a indiqué Lehkonen, qui a confirmé qu’il retournera en Suède s’il n’est pas en mesure de faire sa place avec les Canadiens. « Chaque joueur veut jouer dans la LNH, je veux vraiment mériter un poste avec l’équipe. Je connais mes capacités, je suis confiant et tout dépendra de mes performances. »

- Suite à l’entraînement, les espoirs ont pris la direction de London en Ontario, où ils prendront part au tournoi des recrues au Budweiser Gardens. Ils disputeront leur premier match du tournoi vendredi après-midi, face aux espoirs des Penguins de Pittsburgh.

|
|
|
PUBLIÉ SUR jeudi, 15.09.2016 / 10 h 01 HE

Canada 3 – Russie 2

Bien des joueurs des Canadiens étaient en action mercredi dans le dernier match préparatoire de la Coupe du monde 2016. Pour la Russie, Andrei Markov et Alexei Emelin patrouillaient la ligne bleue, alors que Shea Weber faisait de même pour le Canada, devant Carey Price.

Les partisans présents ont eu droit à tout un duel de gardiens entre Carey Price et Sergei Bobrovsky, le cerbère russe s’illustrant avec une performance de 45 arrêts, se faisant finalement battre par Ryan Getzlaf entre les jambières en échappée en prolongation.

Du côté de la Russie, Andrei Markov a disputé 18:29, alors qu’Emelin en a disputé 17:04. Les deux défenseurs étaient réunis pour une première fois au sein de la formation russe.

À la ligne bleue de l'Unifolié, Shea Weber a disputé 22:23 de temps de jeu, évoluant plus du quart de ce temps en désavantage numérique. Il a bloqué quatre tirs, un sommet pour les hommes de Mike Babcock.

À son deuxième départ devant la cage du Canada, Carey Price a stoppé 24 tirs et présenté un pourcentage d’arrêts de 92,3%.

Le tournoi officiel débute le 17 septembre et pour l’occasion le Canada affrontera la République tchèque, alors que les États-Unis affronteront l’équipe Europe.

|
|
|
PUBLIÉ SUR jeudi, 15.09.2016 / 10 h 00 HE

République tchèque 3 – Amérique du Nord 2

Dans un match où son équipe a laissé filer une avance de deux buts, Tomas Plekanec a inscrit le but décisif en deuxième moitié de troisième période pour mener la République tchèque à une victoire de 3 à 2 sur l’Équipe Amérique du Nord.

Cinquante-trois secondes après que les jeunes nord-américains eurent nivelé la marque à deux partout, le capitaine des Tchèques a redonné l’avance aux siens en battant de vitesse le gardien Connor Hellebuyck près du filet.

Il s’agissait du dernier match préparatoire de la République tchèque de cette Coupe du monde. Plekanec et ses compatriotes amorceront leur tournoi samedi face au Canada.

|
|
|
PUBLIÉ SUR mercredi, 14.09.2016 / 12 h 00 HE

Max Pacioretty a obtenu une mention d’aide dans la victoire de 3 à 2 des États-Unis aux dépens de la Finlande, mardi soir au Verizon Center, à Washington D.C.

Le numéro 67 des Canadiens a préparé le but de Ryan Kesler en deuxième période, but qui donnait une priorité de 2 à 0 aux Américains. T.J. Oshie a été le premier marqueur pour les hommes de John Tortorella, avec le seul but de la première période. Derek Stepan a marqué le but victorieux en milieu de troisième période.

Pacioretty, qui a disputé 12 :26 de temps de jeu a également obtenu deux mentions d’aide et deux mises en échec dans ce dernier match préparatoire de l’équipe américaine qui amorcera le vrai tournoi dimanche après-midi contre l’équipe Europe, au Air Canada Centre de Toronto.

|
|
|
PUBLIÉ SUR dimanche, 11.09.2016 / 9 h 00 HE

États-Unis 2 – Canada 5

Après avoir gardé le filet du Canada vendredi contre les États-Unis, Carey Price a bénéficié d’une soirée de congé samedi soir, permettant à Braden Holtby et Corey Crawford de se séparer la tâche.

Shea Weber a été le joueur le plus utilisé par Mike Babcock, passant près de 23 minutes sur la glace du Centre Canadian Tire, à Ottawa. Dans un match où 26 pénalités mineures ont été décernées, Weber a évolué en désavantage numérique pendant 4 :05, devancé seulement par son partenaire Marc-Édouard Vlasic. Le nouveau défenseur du Tricolore a également obtenu trois mises en échec, de même qu’un tir au but.

Dans la défaite, Max Pacioretty a obtenu un seul tir au but, cumulant 10:05 de temps de jeu.

Le prochain match des États-Unis aura lieu contre la Finlande, le 13 septembre, alors que celui du Canada sera contre la Russie, le 14 septembre.

|
|
|
PUBLIÉ SUR samedi, 10.09.2016 / 13 h 34 HE

République tchèque 2 – Russie 1

Tomas Plekanec et Alexei Emelin étaient en action samedi, dans le cadre des matchs préparatoires de la Coupe du monde de hockey 2016, représentant leurs pays respectifs, la République tchèque et la Russie, dans un match présenté à l’aréna O2 de Prague.

Après deux périodes, malgré les attaques répétées de la République tchèque qui a obtenu 15 tirs en première période seulement, les deux formations étaient dans l’impasse 0 à 0. Nikita Kucherov a finalement brisé l’égalité en début de troisième période, Alexei Emelin obtenant une mention d’aide sur la séquence, sa première du tournoi. Au final, Emelin aura joué 17 :40, distribuant notamment cinq mises en échec.

De son côté, Tomas Plekanec, capitaine de la formation tchèque, a mitraillé Semyon Varlamov, récoltant sept tirs au but au cours de la rencontre. S’il a été frustré à plusieurs reprises, sa ténacité payera finalement, réussissant à déjouer le cerbère russe avec moins de deux minutes à faire à la rencontre. Il a été l’attaquant le plus utilisé de sa formation, disputant 23 :33 de temps de jeu.

La prolongation n’aura pas fait de maître et les tirs de barrage ont donc été nécessaires. C’est finalement Ales Hemsky qui tranchera le débat, permettant à la République tchèque d’enregistrer son premier gain des matchs préparatoires.

|
|
|
PUBLIÉ SUR vendredi, 9.09.2016 / 22 h 30 HE

Carey Price a alloué trois buts sur 24 tirs dans une défaite de 4 à 2 du Canada face aux États-Unis vendredi, lors d'un match préparatoire dans le cadre de la Coupe du monde présenté au Nationwide Arena de Columbus.

C'était la première présence de Price devant le filet depuis le 25 novembre 2015, lorsque le gardien du Tricolore s'était blessé au genou droit. Il a disputé le match en entier à son retour au jeu.

Zach Parise, Patrick Kane et Joe Pavelski ont réussi à déjouer Price pour donner une avance de 3 à 1 aux Américains après deux périodes, avant que Derek Stephan ne complète la marque dans un filet désert avec 1:21 à faire en troisième période.

Patrice Bergeron et Drew Doughty ont été les marqueurs pour les Canadiens. Jonathan Quick et Ben Bishop ont effectué 41 arrêts dans la victoire.

De leur côté, Max Pacioretty et Shea Weber ont été blanchi de la feuille de pointage. Weber a pour sa part distribué trois mises en échec en un peu plus de 20 minutes de jeu pour le Canada.

Les deux équipes croiseront le fer de nouveau samedi soir, au Centre Canadian Tire d'Ottawa.

|
|
|
PUBLIÉ SUR vendredi, 9.09.2016 / 11 h 21 HE

République tchèque 3 – Russie 4

Les matchs préparatoires de la Coupe du monde de hockey 2016 ont débuté et parmi les premiers duels, il y en avait un opposant la Russie à la République tchèque, à St-Petersburg, en Russie, au Yubileyny Sports Palace.

Deux représentants des Canadiens étaient de la partie, soit Andrei Markov du côté des Russes et Tomas Plekanec, le capitaine de la formation tchèque. Markov a été le premier à se signaler, en deuxième période, en obtenant une mention d’aide sur le filet en avantage numérique de Vladimir Tarasenko, qui portait la marque à 2 à 1 en leur faveur.

Plekanec a amorcé une remontée du côté des Tchèques, alors qui’il restait moins de trois minutes à faire au match et qu’ils tiraient de l’arrière 4 à 2. Même si ses efforts ont mené à son premier but des matchs préparatoires, c’était trop peu trop tard pour les hommes de Josef Jandac, qui ont finalement baissé pavillon 4 à 3.

|
|
|
PUBLIÉ SUR jeudi, 8.09.2016 / 13 h 52 HE

MONTRÉAL – Le directeur général du Club de hockey Canadien, Marc Bergevin, a annoncé jeudi que l’attaquant Martin Reway ne participera pas au camp d’entraînement de l’équipe en prévision de la saison 2016-2017.

Reway, âgé de 21 ans, est présentement hospitalisé en Slovaquie où il subit des traitements relativement à un virus.

Le médecin en chef des Canadiens, le Dr. David Mulder, suit de près l’état de santé de Martin Reway de concert avec les autorités médicales en Slovaquie.

Martin Reway a été sélectionné au quatrième tour par les Canadiens, 116e au total, lors du repêchage de la LNH en 2013.

|
|
|